Fichier créé en 2005.

Le polymorphisme est un concept naturel

On affirme souvent que la notion de polymorphisme est extrêmement difficile à appréhender par les étudiants, car dit-on, «définir une fonction, une procédure ou une structure de données assez générale pour être polymorphe est difficile à appréhender par l'exemple». Je ne crois pas que ce soit exact: la seule notion complexe dans le polymorphisme est le mot qui est inhabituel et fait donc un peu peur.

En fait il existe des notions en dehors de l'informatique (voire dans la vie courante) qui font appel au polymorphisme, directement ou indirectement.

Qui peut le plus peut le moins!
Phrase toute faite et polymorphe, très utilisée en réthorique moderne, et surtout en administraton pour achever une discussion ou donner un argument prétenduement «définitif» à l'aide d'un raisonnement logique indubitable: On veut faire X; il se trouve qu'on sait faire Y; or, on a Y > X; donc il suffit de faire Y, car alors on saura automatiquement faire X, puisque «Qui peut le plus peut le moins».
Exemple: en mathématiques, on prouve une propriété plus difficile pour prouver la propriété demandée. Ce raisonnemment est parfaitement correct, si l'on parvient à prouver le plus difficile.
Contrexemple vécu: j'avais besoin d'un ou deux seaux de sable pour faire un peu de ciment pour faire une petite réparation; je vais donc à la recherche d'un marchand de matériaux et le hasard fait que le premier marchand de matériaux qui se trouve sur ma route est en fait un marchand de matériaux industriel. Je me rends à l'accueil et demande du sable; on me répond fort aimablement:
L'employé: «Pas de problème, combien en voulez-vous ?»
Moi: «Je ne sais, environ deux seaux.»
L'employé: «Combien ???»
Moi: «Ça doit faire 40 kg à peu près.»
L'employé: «Et où est votre véhicule ???»
Moi: «C'est la 4L, là devant.»
L'employé: «Ça tombe bien, elle est juste sous la trémie! Écoutez monsieur, si j'ouvre la trémie pour vous livrer et que je la referme immédiatement, il tombe trois tonnes de sable et votre voiture disparaît sous le tas! À mon avis, elle ne résisterait pas à 3 tonnes tombant de 10 mètres! Mon petit monsieur, si vous vouliez 4 tonnes, 40 tonnes ou 400 tonnes de sable, il n'y aurait pas de problème; mais 40 kg, c'est juste impossible! À moins de grimper là-haut, à 30 mètres, avec vos deux sauts dans les bras, puis de démonter le couvercle de la trémie et de prendre votre sable! Je ne suis pas volontaire!»
Conclusion: qui peut le plus ne peut pas toujours le moins!
Trop de X tue le X!
Encore une phrase toute faite et polymorphe, et toujours très utilisée en réthorique moderne, et particulièrement en administraton. Notez bien que cette phrase comporte un argument X qu'on peut instancier par n'importe quel mot ou concept (voire même par une autre phrase). On n'est pas loin d'une fonction polymorphe!
Exemple:
Contrexemple: la même chose avec des propriétés à connotation négative rend la phrase complètement ridicule.